Imprimer cette page

Lecture Supplémentaire et Média

Entrevue (en anglais) au sujet de notre atelier sur la Douleur chronique avec la Directrice de l'Atelier, Dr Deborah Radcliffe-Branch au " Breakfast Television " du CITY-TV, 7 mai 2014 :  http://www.btmontreal.ca/videos/3543571400001/

Programmes Communautaires
Centre pour un veillissement sain

L'Atelier, L'ABC de l'autogestion des soins bénéficie aux patients et au système des soins de santé
CUSM, le 9 novembre, 2011

Les Canadiens veulent un système de santé qui rend compte aux patients
L'Association Médicale Canadienne, le 22 août, 2011

Le gouvernement fédéral des États-Unis a remis 27$ million pour offrir les programmes de Stanford à travers les états unis et leurs territoires

LAMposium 2011, Cincinnati Ohio
par Deborah Radcliffe-Branch, PhD le 8 avril, 2011

Homologation du premier traitement oral contre la sclérose en plaques au Canada
Communiqué- Médias Sociaux le 10 mars, 2011

Programme d'autogestion: Vivre en santé avec une douleur chronique
offert par L'atelier en collaboration avec L'Association Québécoise de la Douleur Chronique

Nous savons que la douleur chronique risque de bouleverser la vie et le quotidien de la personne atteinte et de son entourage.  L’atelier, un programme qui à fait ses preuves, vient répondre aux questions et propose des moyens pratiques qui permettent aux personnes de se prendre en main, de mieux gérer leur douleur, de communiquer plus efficacement avec leurs professionnels de la santé et d’améliorer leur qualité de vie.

L’atelier est animé par des bénévoles préalablement formés et certifiés, eux-mêmes atteints d’un problème chronique. L’atelier est donné dans la communauté à raison d’une séance de deux heures et demie par semaine pendant six semaines à des groupes de 10 à 12 participants. Ces derniers reçoivent le manuel intitulé « L’autogestion de la douleur chronique » ainsi que le CD « Bouger facilement » qui fournit un ensemble d’exercices faciles à suivre et qui peuvent être réalisés dans le confort du foyer.   

Il n’y a aucun frais d’inscription et d’excellentes ressources sont offertes. Le programme est destiné aux adultes confrontés à une vaste gamme de douleurs chroniques. Voici quelques uns des troubles de santé auxquels l’Atelier peut  venir en aide : la douleur musculo-squelettique, la fibromyalgie, le coup de fouet cervical, le syndrome douloureux chronique régional, le microtraumatisme répété, la douleur pelvienne chronique, la douleur post-chirurgicale qui dure plus que 6 mois, la douleur neuropathique, la névralgie, la douleur post-AVC ou centrale, les maux de tête persistants, la maladie de Crohn, l’intestin irritable et les douleurs musculaires sévères causées par des maladies comme la sclérose en plaques.  

Pour savoir où et quand l’atelier est offert, contactez-nous : (514) 934-1934, poste 71585

L'atelier: L' ABC de l'autogestion des soins- Formation d'animateurs en Abitibi-Temiscamingue
(Suivez ce lien et téléchargez le fichier qui se trouve au bas de la page)

Faire plus pour les personnes handicapées(version audio)
Isabelle Ducharme, le 5 octobre, 2010 (s.v.p. ouvrez le programme windows media player avant ouvrir ce lien) 

McGill Minimeds-Inscrivez vous
Offert par l'université de McGill, faculté de médecine, automne 2010

Catalogue-Collection sur la gestion de la douleur
Bibliothèque publique de Westmount, le 3 juin, 2010

Nouveau service au CUSM aide les patients souffrant de maladies chroniques
Par: CTV, Paul Karwatsky, le 5 avril, 2010

Le programme "L'atelier" montre aux patients souffrant d'une maladie chronique comment se prendre en main
Par: Rebecca Burns, 25 février, 2010

Prenez Charge de ta Santé (Article en anglais seulement)
Par: Mary A. Fischer, janvier & février 2010

Programme d'autogestion: Vivre en santé avec une maladie chronique
(Article en anglais seulement)

Conclusion des résultats de L'atelier: L'ABC de l'autogestion des soins Vivre en santé avec une maladie chronique
(Article en anglais seulement)



*             *             *             *            
*             *             *             *

Témoignage d'une participante :

L'Atelier et Moi-Bulletin du Société Canadienne de la S.P.
Par: Kathy O'Connor Comozzi

L’Atelier et moi

"Au printemps 1999, ma famille et moi faisions un voyage en Irlande. Ces vacances tant attendues étaient un cadeau spécial pour mes 50 ans. Après une journée de marche dans Dublin, j’ai ressenti une sensation de picotements sur tout mon corps.  Je n’avais jamais rien ressenti de tel auparavant. Cela a duré environ une semaine. J’ai mis cela sur le compte du stress : me préparer pour le voyage tout en travaillant à temps plein. Je suis travailleuse sociale, et pendant cette période, je travaillais en soins à domicile au CLSC et j’avais mon bureau privé.

 

J’ai appris par la suite qu’il s’agissait du premier épisode de la sclérose en plaques progressive primaire. Les symptômes de faiblesse dans ma jambe et de fatigue se sont aggravés, et j’ai dû quitter mon travail au CLSC. J’ai fermé mon bureau privé au   printemps dernier.

 

Ces éléments ne laissaient rien présager des manifestations émotionnelles et physiques qu’occasionnerait la maladie au cours des années. J’ai vécu des périodes de dépression et de désespoir lorsque j’envisageais ce à quoi ressemblerait l’avenir. Chaque jour, j’étais confrontée à ce que je pouvais accomplir physiquement : était-ce trop peu, assez ou beaucoup trop? Pour bien gérer ma fatigue, j’ai réalisé qu’il me fallait une sieste quotidienne d’une heure, et que je devais aussi prendre des journées de congé. Mes enfants grandissaient et je voulais que nos vies demeurent normales. Nous vivions tous un choc par rapport à cette inquiétante réalité qui nous assaillait.

 

J’étais aux prises avec ces réalités quand la secrétaire de mon neurologue m’a appelée pour me parler d’un atelier qui allait  bientôt commencer : Vivre en santé avec une maladie chronique. Conçu pour aider les personnes vivant avec une maladie chronique à développer les compétences nécessaires pour gérer les défis quotidiens, l’atelier met l’accent sur les stratégies d’adaptation. J’ai tout de suite été intéressée. J’étais prête à explorer des techniques d’autosuggestion, et impatiente de rencontrer des gens qui faisaient face aux même défis que moi.

 

L’atelier, d’une durée de six semaines, est gratuit. Il est offert en français et en anglais, et chaque séance de deux heure et demie se tient à la même heure chaque semaine. Plusieurs thèmes sont abordés : la gestion du stress, la douleur et la fatigue, la communication efficace avec les médecins, la gestion des émotions difficiles et les techniques de relaxation. J’ai particulièrement aimé les séances visant le développement de programmes d’exercice et de saine alimentation. Les participants sont invités à développer leur plan d’action personnel hebdomadaire. Il s’agit d’un élément essentiel du programme. Chaque semaine, les membres partagent leurs progrès et reçoivent de l’encouragement de la part du groupe. Je suis maintenant animatrice et j’ai vu des participants atteindre des buts qui semblaient inatteignables. Les ateliers regroupent des personnes souffrant d’arthrite, de diabète, de maladie cardiaque, de dystrophie musculaire, de migraines et d’autres maladies   chroniques.

 

Les animateurs bénévoles sont eux-mêmes atteints d’une maladie chronique, ce qui permet de créer rapidement une atmosphère chaleureuse. J’ai si souvent entendu des participants exprimer leur soulagement d’avoir trouvé un groupe de personnes qui pouvaient comprendre leurs expériences.

 

Dès les premières séances, j’ai ressenti un nouvel espoir. Le courage des participants et leur engagement à affronter chaque nouvelle journée le plus énergiquement possible m’ont grandement inspirée. L’humour et le respect mutuel occupent beaucoup de place au sein des groupes. J’ai l’impression de prendre un nouveau départ dans la vie et j’ai de l’espoir, pas tant dans la guérison de la sclérose en plaques, mais dans ce que je peux faire pour moi, chaque jour. Je continue à en tirer de grands avantages et je suis heureuse de continuer à les partager avec d’autres. Joignez-vous à nous!"

 

 

 


Page précédente: Formulaire de candidature